13ème édition du Be Film Festival

En cette période de fêtes de fin d’année, le Be Films Festival nous convie à un bon petit concentré de cinéma belge. Une programmation séduisante rassemble des œuvres des deux côtés de la frontière linguistique.

JPEG - 121.9 ko

L’occasion de découvrir trois films en avant-première, dont “Une part d’ombre” de Samuel Tilman qui ouvrira le Festival le mardi 19 décembre, “Méprises” de Bernard Declercq et “La part sauvage” de Guérin Van de Vorst.

Une belle rétrospective des sorties de 2017 en perspective : “Chez nous” de Lucas Belvaux, “Insyriated” de Philippe Van Leeuw, “Tueurs” de François Troukens et Jean-François Hensgens, “Noces” de Stephan Streker, “Le ciel flamand” de Peter Monsaert, “Le Fidèle” de Michaël R. Roskam, sans oublier “Home” de Fien Troch. La jeune réalisatrice flamande, marraine du Festival, partagera ses expériences de tournage lors d’une Master Class.

Heureuses retrouvailles de réalisateurs que l’on ne présente plus, comme Lucas Belvaux, Michaël R. Roskam, Abel et Gordon, Nabil Ben Yadir, Marion Hänsel, Thierry Michel... et agréables découvertes de réalisateurs qui assurent avec leurs premiers films une magnifique relève du cinéma belge, tels que Gilles Coulier, Peter Monsaert, François Troukens, Kevin Meul, Samuel Tilman, Nathalie Teirlinck...

Le Be Film Festival est bien sûr aussi la réunion de comédiens belges rayonnant de par le monde et d’artistes étrangers qui rejoignent nos films belges.
Ne tardez pas à découvrir le programme sur http://befilmfestival.be/

(Luz)