Sorties de la semaine
4étoile(s) 4étoile(s) 4étoile(s) 4étoile(s) 4étoile(s)

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Martin McDonagh

Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell, Peter Dinklage, ...

115 min.
10 janvier 2018
Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Raped while dying – And still no arrests – How come chief Willoughby ? 1
Ce sont là les trois phrases choc que Mildred Hayes (Frances McDormand) fait afficher en lettres noires sur fond rouge sur les trois grands panneaux publicitaires à l’entrée de la ville d’Ebbing, dans le Missouri. Sept mois se sont écoulés depuis le viol et le meurtre de sa fille Angela (Kathryn Newton), et Mildred, meurtrie, se décide à prendre les choses en main en interpellant le shérif de la ville, Chief Willoughby (Woody Harrelson). Ce dernier, un homme plutôt sympathique et posé, aimé par sa bourgade et sa famille, d’autant plus que le bougre est mourant car atteint d’un cancer du pancréas, est secondé par l’officier Jason Dixon (Sam Rockwell), un redneck pur et dur, et relativement détestable notamment pour ses remarques racistes et stupides.
Mais Mildred ne se laisse intimider par personne et à travers son histoire, qu’on pourrait difficilement imaginer plus tragique, non seulement elle nous impressionne par son caractère de fer et sa bravoure, mais nous fait également rire avec ses répliques (et actes !) grinçants teintés d’humour noir.

Un casting au top, un scénario brillant, une bande son signée Carter Burwell se passant de tout commentaire, font de ce film qui se déroule dans le fin fond du Midwest
Américain un pur bonheur à regarder. Car au fond de cette cambrousse, Martin McDonagh ne nous offre guère une vision dichotomique de la vie comme pourrait le sous-entendre le pitch. Il s’agit bien au contraire de soulever un certain nombre de questions tout en ponctuant le récit de scènes hilarantes, pour notre plus grand plaisir !

Dans la situation actuelle du #MeToo, il semble intéressant de relever qu’après ses deux films saturés de testostérones In Bruges (2008) et Seven Psychopaths (2012), Martin McDonagh souhaitait réaliser un film afin de rétablir l’égalité des genres, et a écrit Three Billboards pour Frances McDormand. Heureusement celle-ci n’hésita pas longuement et suivit le conseil de son mari, Joel Coen, qui l’encouragea vivement à accepter ce rôle. Récompensée dimanche dernier du Golden Globe de la meilleure actrice, elle pourrait, nous le lui souhaitons, se voir remporter un Oscar, 21 ans après celui obtenu pour son rôle dans Fargo des frères Coen (1996).

Découverte et coup de coeur CinéFemme projeté lors du gala Cinefemme 2017, le film a raflé ce dernier dimanche pas moins de quatre Golden Globes, pour la meilleure actrice (Frances McDormand), le meilleur second rôle (Sam Rockwell), le meilleur scénario et le meilleur film dramatique… A voir absolument !!!

(Astrid De Munter)

1 Violée alors qu’elle agonisait – Et toujours pas d’arrestation – Comment cela se fait-il chef Willoughby ?