février 2012

  • Le sang dans lequel on naît et surtout le sang dans lequel on meurt. Ce sang versé en Bosnie durant de trop longues années de guerre civile et auquel Angelina Jolie se demande s’il existe un antidote. Un remède. Un miel qui pourrait lui être (...) > Lire la suite ...
  • Il y a des films qui sont comme les paysages défilant à toute allure derrière les vitres d’un train : ils sont à peine regardés. Distraitement assimilés par des voyageurs déconcentrés. Il y en a d’autres qui entrent dans le champ de vision du spectateur (...) > Lire la suite ...
  • Un vieux monsieur rat demande à une jolie demoiselle taupe : quel métier veux-tu faire quand tu seras « grande » ? Moi ? Taupe modèle ! Si vous trouvez cette blague bête et sotte, pourquoi aller voir « Les infidèles » ? Il en regorge. En plus lourd, (...) > Lire la suite ...
  • Oskar Schell, jeune garçon particulièrement brillant, a 9 ans. Cela fait une année que son père est tombé en même temps que les tours jumelles. En jetant un coup d’oeil aux affaires de son père défunt, il y trouve une clé où est griffonné le mot "black". (...) > Lire la suite ...
  • S’insérant dans un mouvement qui s’empare depuis quelques mois des écrans, à savoir l’envie de porter un regard nouveau, au demeurant pas nécessairement meilleur, sur des films anciens (*), le "Bel ami" de Donnellan & Nick est, selon nos calculs, (...) > Lire la suite ...
  • Et le mouvement fut ... Dans cet ovni cinématographique, expérimental qu’est Bruegel, Le Moulin et La Croix , le réalisateur polonais Lech Majewski tente, par les images en mouvements, de décortiquer et reconstituer les œuvres statiques du célèbre (...) > Lire la suite ...
  • D’emblée et tout net, disons-le, les 30 premières minutes du film sont d’une tenue dont la qualité incite à pardonner l’inutilité de ses sous-intrigues amoureuses, l’invraisemblance d’un épisode moscovite et le grotesque inattendu de sa dernière séquence. (...) > Lire la suite ...
  • Si avoir une chimère n’est pas un signe de folie, la poursuivre envers et contre tout n’est certainement pas l’indice d’un équilibre mental et émotionnel. Quelque part en Asie du Sud-Est dans les années 1950, en lisière d’un fleuve et prisonnier d’un (...) > Lire la suite ...
  • S’il n’est pas étonnant que la comédienne et écrivaine Sylvie Testud passe derrière la caméra, sa capacité d’expression est on le sait polymorphe, il est plus étrange pour sa première réalisation de la voir s’intéresser à un livre de Frédérique Deghelt. A (...) > Lire la suite ...
  • Même dans un Monde aux fissures ombreuses peuvent se nicher et grandir deux fleurs inattendues. Après un attentat à Jérusalem, une jeune Française nouvellement installée en Israël lance une bouteille à la mer. Espérant que le message que celle-ci (...) > Lire la suite ...
  • Orgasme, orgasme quand tu nous tiens, nous allons bien. C’est du moins ce que suppose le docteur Dalrymple lorsqu’il reçoit, en son cabinet londonien dans les années 1880, les nombreuses et corsetées clientes qu’il soigne pour des bouffées (...) > Lire la suite ...
  • A ne pas voir si vous souffrez du syndrome de Ménière.. A voir sans modération si vous avez envie de beat, d’action, d’adrénaline. Peu importe que l’intrigue ait été déjà vue 1001 fois, que son dénouement soit prévisible, que les clichés pleuvent avec la (...) > Lire la suite ...
  • Quel joli film qui ouvre les yeux enfants (et maintient ouverts ceux des parents les plus désabusés) aux réalités du Monde avec émotion, pertinence et goût prononcé pour l’Aventure. Ne faisant pas l’impasse sur des vérités (le racisme, l’abandon, (...) > Lire la suite ...
  • Pour incarner Margaret Thatcher, Première Ministre Britannique durant 11 ans, Meryl Streep retrouve la réalisatrice de Mamma Mia ! (2008), Phyllida Lloyd. Et c’est avec une froideur extrême et une transformation hallucinante que cette grande actrice (...) > Lire la suite ...
  • Existe-t-il un lien entre un vampire et un espion ? Oui. Ils se nourrissent tous les deux des autres. Le premier en suçant leur sang, le second en leur soutirant informations & renseignements. Tomas Alfredson, réalisateur suédois, s’est (...) > Lire la suite ...
  • Aux fourches et aux tracteurs citoyens ! Le petit David qui sommeille en chacun de nous est toujours heureux de se réveiller lorsque, dans la lutte qui oppose le pot de terre au pot de fer, c’est le métal qui fend la garde. En octobre 1971 le (...) > Lire la suite ...
  • S’il est une qualité qui vient spontanément à l’esprit quand on dit cinéma iranien contemporain c’est incontestablement celle de courage. Courage de filmer, de prendre des risques pour continuer à dire et à montrer même si le pouvoir en place peut, (...) > Lire la suite ...
  • Le réalisateur américain Alexander Payne sait se faire désirer ! Rappelez vous, il nous a déjà séduits avec 2 films : l’un avec Jack Nicholson, imperturbable « Monsieur Schmidt » et « Sideways » qui nous emmenait dans la Napa Valley, berceau des vignobles (...) > Lire la suite ...
  • Atypique, c’est le qualificatif le plus adéquat qui parvient à l’esprit après la découvert de Albert Nobbs. Atypique, et touchant. Glenn Close, méconnaissable*, y atteint les sommets de son cinéma dans le rôle d’une femme se faisant passer pour un (...) > Lire la suite ...
  • Drôle de film que nous livre Steven Spielberg. Le grand. L’unique Spielberg. Drôle de film, déception peut-être aussi. Des contrées anglaises jusqu’au coeur de la terre européenne, au début du 20ème siècle, le combat entre les nations fait rage. Le fils (...) > Lire la suite ...
  • « Café de Flore ». Si vous espérez y croiser les grands habitués -Sartre, Beauvoir, Bataille, Queneau, Picasso ... ) de ce bistro du boulevard Saint-Germain, vous resterez sur votre faim. Si vous vous souvenez de la chanson de la musique éponyme (...) > Lire la suite ...
  • Pour rester dans l’esprit du « Sentier » à Paris, on pourrait dire de ce nouveau volet aux « Vérités 1 et 2 » qu’il est une challah (pain traditionnel juif) qui a perdu toute saveur. Comme s’il était périmé, malgré les tentatives des cinéaste et (...) > Lire la suite ...
  • Elle a un prénom de fée, Gracieuse. Comme dans le conte de Madame d’Aulnoye. Elle rêve d’être cavalière, elle est palefrenière dans un haras. Elle partage l’écran avec des chevaux magnifiques et 3 femmes qui le sont moins - Josiane Balasko en (...) > Lire la suite ...
  • Curtis La Forche (Michael Shannon, saisissant) voit son existence chamboulée par des cauchemars qui laissent grandir en lui une véritable obsession. L’idée qu’une terrible tempête se prépare, quelque chose que jamais nous n’avons connu ici bas, (...) > Lire la suite ...